LCTO  »  Events Calendar of Luxembourg City  »  JOURNAL INTIME (NANNI MORETTI)

The content of the cultural agenda "What's On" is generated by Plurio.net. The Luxembourg City Tourist Office declines all responsibilities for the content of this column.
 

Cinéma

JOURNAL INTIME (NANNI MORETTI)

08.11.2016


Heure : 20:30

Nanni Moretti, cinéaste-je
Rétrospective
Ciné-conférence : «Nanni Moretti et l'autobiographie »
par Jean A. Gili (Historien du cinéma)
en langue française | extraits de films | environ 40' | suivie de la projection de :
 
Journal intime
Caro diario Italie-France 1993 | vostf + all | 100' | c | De : Nanni Moretti | Avec : Nanni Moretti, Renato Carpentieri, Carlo Mazzacurati, Jennifer Beals
> Prix de la mise en scène, Festival de Cannes 1994
 
Journal intime d'un personnage qui se promène en Vespa dans Rome, puis va retrouver un ami sur les îles Eoliennes et enfin se fait soigner par plusieurs médecins qui ont tous un diagnostic différent...
 
«Divisé en 3 chapitres, ce Journal intime, parlé et filmé à la première personne, est une déambulation dans une ville, un pays et une conscience ironique et subtile. La légèreté l'emporte sur la construction, l'esprit sur la réflexion et Moretti, sorte d'Ulysse italien, las et moderne, fait le portrait d'un homme pudique et fragile, à la voix éraillée, ainsi que celui d'une Italie perdue dans ses images, sa culture et son passé. » (Fiches du cinéma)
 
«Par son audace et sa liberté narrative, ce vrai-faux journal est l'emblème de la résistance à des récits structurés et stériles (hollywoodiens, donc). On referme les pages de ce 'cher journal' en comptant un ami de plus : Nanni Moretti, cinéaste moral, quelqu'un de bien. » (Aurélien Ferenczi, Le Guide cinéma, Ed. Télérama)
 
« Caro diario oscile sans arrêt entre la légèreté et la gravité. C'est l'œuvre la plus généreuse, la plus ouverte de Moretti. Le plaisir que suscite ce film musical et harmonieux  n'a pas d'équivalent dans le cinéma d'aujourd'hui. Parce que la jubilation y côtoie un sentiment de bonheur secret, individuel. » (Nicolas Saada, Cahiers du cinéma)

Where?

Cinémathèque de la Ville de Luxembourg

We use cookies to ensure the best experience on our website. By accepting you agree the use of cookies. OK Learn more